Comprendre les maths

Cours de terminale

1 - Limites de suites

La limite d'une suite permet de décrire le comportement d'une suite numérique lorsque ses indices deviennent très grands.


Limite d'une suite

Considérons les suites définies par les formules suites

Quand n devient infiniment grand (on dit que n tend vers l'infini) les termes de u se rapprochent de plus en plus du nombre 3 tandis que ceux de v continuent de monter indéfiniment : une suite peut avoir une limite finie ou infinie.





1. Limite finie

Pour qu'une suite u admette comme limite un nombre l il faut que ses termes se rapprochent de plus en plus de ce nombre l, mais cela ne suffit pas : les termes de la suite un=3-1/n se rapprochent de plus en plus du nombre 4 mais 4 n'est pas sa limite pour autant.

représentation limite infini


Pour que la limite soit 3 il faut que pour tout nombre ε fixé aussi petit que l'on veut, la suite contienne, à partir d'un certain rang, une infinité de termes dans l'intervalle ]3-ε;3+ε[.

représentation limite infini


On dit donc qu'une suite u admet une limite finie l si ∀ε>0 ∃n0 tel que ∀n>n0 |un-l|<ε (lecture).

Si une suite admet une limite finie alors on dit qu'elle est convergente.


A ton avis

La suite suite est-elle convergente?

oui non


2. Limite infinie

On dit qu'une suite admet une limite infinie (+∞ ou -∞) si pour tout nombre fixé à l'avance il existe un rang à partir duquel tous ses termes sont supérieurs (dans le cas de +∞) ou inférieurs (dans le cas de -∞) à ce nombre.

La limite est +∞ si ∀M>0 ∃n0 tel que ∀n>n0 un>M.
La limite est -∞ si ∀M<0 ∃n0 tel que ∀n>n0 un<M.


3. Absence de limite

Une suite n'admet pas forcément une limite finie ou infinie.
Certaines suites n'ont pas de limite, par exemple les suites définies par les formules un=(-1)n ou vn=cos(n).


Propriétés

1. Si à partir d'un certain rang les termes d'une suite u sont toujours supérieurs à ceux d'une suite v et si la limite de v est +∞ alors la limite de u est aussi +∞.

2. Toute suite croissante et majorée est convergente.

3. Une suite géométrique de raison q admet pour limite 0 si -1<q<1, u0 si q=1, et n'admet pas de limite finie dans les cas contraires.


Calcul de limite


1. Limite d'une somme ou d'une différence

Si une suite u tend vers un nombre l et si une suite v tend vers un nombre l' alors la suite w=u+v tend vers l+l'.

Si une suite u tend vers un nombre l et si une suite v tend vers l'infini (+∞ ou -∞) alors la suite w=u+v tend vers cet infini.

Si deux suites u et v tendent vers +∞ alors la suite w=u+v tend aussi vers +∞ (idem pour -∞).

Si une suite u tend vers +∞ et si une suite v tend vers -∞ alors on ne peut rien dire de la limite de la somme de ces deux suites. On dit que c'est une forme indéterminée. Nous verrons plus loin comment calculer la limite dans ce cas.

Nous avons les mêmes résultats pour la limite d'une différence, mais attention, si deux suites tendent vers le même infini nous ne pouvons rien dire de la limite de la différence des ces suites, c'est également une forme indéterminée.



Entraînement

Compléte ce résultat sur les limites. -20+∞ donne:

-∞ 0 1 +∞ on ne peut rien dire





2. Limite d'un produit

Si une suite u tend vers un nombre l et si une suite v tend vers un nombre l' alors la suite w=u×v tend vers l×l'.

Si une suite u tend vers un nombre non nul et si une suite v tend vers l'infini alors la suite w=u×v tend vers l'infini (le signe du résultat suit la règle des signes pour un produit).

Si deux suites u et v tendent vers l'infini alors la suite w=u×v tend aussi vers l'infini (+∞ ou -∞).

Si une suite u tend vers 0 et qu'une suite v tend vers l'infini, alors on ne peut pas conclure directement sur la limite du produit, c'est encore une forme indéterminée.


Entrainement

Compléte ce résultat sur les limites. +∞×(+∞) donne:

-∞ 0 1 +∞ on ne peut rien dire




3. Limite d'un quotient

Si une suite u tend vers un nombre l et si une suite v (dont les termes ne sont jamais nuls) tend vers un nombre l' non nul alors la suite w=u÷v tend vers l÷l'.

Si une suite u tend vers un nombre et si une suite v tend vers l'infini alors la suite w=u÷v tend vers 0.

Si une suite u tend vers un nombre non nul et qu'une suite v tend vers 0 alors la suite u÷v tend vers l'infini. Pour connaître le signe de cet infini on regarde si la suite tend vers 0 par valeurs positives (on écrit 0+) ou par valeurs négatives (on écrit 0-) et on utilise les règles des signes pour un quotient.

Si deux suites u et v tendent toutes les deux vers l'infini ou tendent toutes les deux vers 0 alors on ne peut pas conclure directement pour la limite de u÷v : ce sont de nouvelles formes indéterminées.


Entrainement

Compléte ce résultat sur les limites. 0÷(-∞) donne:

-∞ 0 1 +∞ on ne peut rien dire



Formes indéterminées

Voyons maintenant comment on calcule la limite d'une suite quand il y a une forme indéterminée.

1. Forme -∞+∞ ou +∞-∞

Exemple : forme indeterminée limite.

Il y a une forme indéterminée +∞-∞ car limite et limite.

Méthode

Calcul

limite

Par produit de +∞ et de 1 on obtient limite.


As-tu compris?

limite

-∞ 0 1 +∞





2. Forme ∞×0

Dans ce cas on peut essayer de multiplier les deux suites entre elles pour se ramener à un quotient.

Exemple

calcul limite forme indéterminée


3. Forme ∞÷∞

En général cela se produit lorsqu'on a un quotient de deux polynômes.
Dans ce cas factorise le haut et le bas par le terme de plus haut degré du polynôme le plus petit.

Exemples
- Pour quotient polynomes on factoriserait par n3.
- Pour quotient polynomes on factoriserait par n4.
- Pour quotient polynomes on factoriserait par n2.

Ensuite on utilise les règles sur les limites d'une somme et d'un quotient.


Exemple de calcul

calcul limite quotient


As-tu compris?

Combien vaut limite ?

-∞ 0 1 2 +∞





>>> Limites de fonctions >>>


Les limites de suites

cours, exercices


Partage avec tes amis

Tu as aimé ce cours? Tu veux informer tes amis que ce site peut les aider? Alors partage ce cours s'il te plait, et aide ce site à être connu!